top of page

3 questions à... Marie-Clémence, co-fondatrice de Coming Up

Peux-tu présenter ton parcours personnel et professionnel ?

J'ai 36 ans, je viens d'une famille catholique très traditionnelle. Alors que j'étais en couple avec un garçon, j'ai rencontré à 20 ans une femme, Aurore. J'ai affronté le coming out dans ma famille, les Manifs pour Tous, la PMA...

Aujourd'hui nous sommes mariées et nous avons deux petites filles nées par PMA en Espagne que j'ai portées.

J'ai écrit un livre témoignage, "On ne choisit pas qui on aime", publié chez Flammarion, où je raconte tout mon parcours.


J'ai co-fondé avec d'autres l'association Collectif Famille.s, qui accompagne et fait rayonner les familles aux parentalités LGBTQIA+. J'en suis aujourd'hui la déléguée générale, je pilote plusieurs projets.


Je partage ma vie de famille ainsi que des vidéos de sensibilisation sur mon compte Instagram @marieclemenceb, suivi par 52K personnes.


Après avoir travaillé pendant plus de 10 ans dans la production télé et la communication institutionnelle, la sortie du livre a changé ma vie professionnelle !




Pourquoi avoir co-fondé Coming Up ?

J'ai senti qu'il fallait que j'aille au delà du milieu associatif et des réseaux sociaux. J'étais appelée très régulièrement à partager mon histoire dans les médias (voir ma revue de presse), ainsi qu'au sein d'entreprises.


Le monde du travail peut être un formidable levier d'inclusion pour les personnes LGBTQIA+ et leurs familles. Je crois fermement que chacun·e peut participer et est concerné·e. Que ce sujet, qui semble être de l'ordre de l'intime, est en fait au delà. Je l'ai compris le jour où la Manif pour Tous est descendue dans la rue : que mon histoire d'amour était en fait un sujet politique, un enjeu d'égalité des droits.


Je pense que la majorité des gens veulent bien faire, mais font parfois du mal involontairement. Qu'il ne s'agit que d'un manque d'éducation sur le sujet. Que de raconter, incarner nos parcours est un outil efficace pour que les choses évoluent et que demain, il n'y ait plus autant de personnes invisibles en entreprise.


Quel est l'ADN de Coming Up ?

Je crois en ce projet car notre ton, à toutes les trois, est reliant, joyeux, doux. La sincérité, l'humour, la pédagogie, la patience nous rassemblent et c'est ce que nous souhaitons transmettre. C'est ainsi que l'on fait bouger les choses !


Comentários


bottom of page